Partagez | 
 

 Face à l'orage naissant [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ciara
Scale de la Sirène
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 27

Feuille de personnage
HP:
150/150  (150/150)
CS:
300/300  (300/300)
PA:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Face à l'orage naissant [Libre]   Jeu 24 Aoû - 20:54

[Entrée de Ciara dans le jeu ~ Post court pour commencer ]

Ce post suit directement la présentation

Le temps se couvrait sur Délos. Signe de tumulte pour tout être suffisamment sensible pour s’en rendre compte. L’horizon s’était déjà peint de lourdes nuances noires alors que les premiers éclairs zébraient déjà le ciel en un spectacle éblouissant. Si violent s’annonçait cet orage alors que rien n’avait encore annoncé le retour du seigneur Poséidon. Soupirant au souvenir des sacrilèges qu’elle avait expédiés à jamais dans le royaume du sinistre seigneur Hadès, Ciara s’interrogeait sur la pertinence d’une porte en cet endroit. Si proche, presque accessible aux simples mortels, elle avait toute les chances de l’être encore davantage aux saints de la Sagesse. Etait-ce un choix délibéré ou une base avancée dont personne ne pouvait réellement se douter tant les marinas pouvaient se faire par instants discrets ? Souriant à cette idée, la brune Sirène ne put s’empêcher de songer à sa sœur des Lyumnades. Même si elle ne l’avait jamais rencontrée, l’enchanteresse n’ignorait rien de son retour et de ses pouvoirs qui n’avaient rien à envier aux siens.

Sept Généraux pour tenir tête à douze saints d’or…

Cela pouvait paraître peu mais les armes dont disposaient certains marinas dépassaient tout ce que les saints pouvaient imaginer surtout s’ils ne s’y étaient jamais préparés. Et puis, rien ne présageait de l’imminence d’une nouvelle guerre.

Et lorsque viendra la marée, ce sera par la seule volonté de notre maître et non celle d’un traître doublé d’un sacrilège de la pire espèce. De la trempe des damnés hurlant à jamais leurs douleurs dans les profondeurs du Cocyte.

Pour la "déesse des harmonies ", rien n’était plus certain. Quiconque avait commis les pires des fautes envers les dieux devait être puni de la pire des façons, recevant de la main de ceux qu’ils avaient osé courroucé une peine qui des millénaires feraient les humains trembler…

Enfin, c’était ainsi que les choses se passaient avant. A présent que la science et l’évolution de l’humanité en général s’était emballée, plus rien ne semblait de taille à les effrayer et surtout pas les anciennes légendes des dieux grecs. Si l’on laissait les choses aller en ce sens sans jamais intervenir, le monde courrait à sa perte…

Levant les yeux au ciel, elle reçut comme une bénédiction les premières gouttes annonçant la tempête imminente. Déjà les vagues se faisaient plus agitées et d’ici peu, l’eau viendrait purifier les plages de Délos et la belle se questionnait. Devait-elle demeurer encore quelques instants céans ou retourner au temple ?

_________________

" Paroles " ~ Pensées ~ * Transmissions de Pensées * ~ " Attaques "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grand Prêtre de Délos
prêtre de Poséidon
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 20/06/2017

Feuille de personnage
HP:
130/130  (130/130)
CS:
400/400  (400/400)
PA:
170/170  (170/170)

MessageSujet: Re: Face à l'orage naissant [Libre]   Dim 8 Oct - 11:33

* Hum, c'est donc cela que nous sommes devenus ? A force de rester plongés au plus profond de nos temples…

Des gardiens de phares et non plus des guerriers. *


Songeur, le grand prêtre observait la jeune femme depuis le balcon de son temple. Et quel temple ! A le contempler, immense et majestueux, on se demandait comment une telle bâtisse pouvait passer inaperçue à la surface de l’île grecque. Et pourtant c’était bien le cas, le temple terrestre du grand Poséidon s’était réveillé depuis déjà tant d’années et personne n’avait osé le profaner. Nul doute que cet homme y était pour quelque chose.

Jetant un regard rapide sur la carte sous-marine, il accentua encore davantage l’aura profonde enveloppant deux des sept piliers. La Sirène et les Lyumnades, les deux premiers à s’être éveillés. D’autres viendraient, il en était certain. D’autres qu’il se ferait un devoir de sonder avec un zèle plus que certain. Jamais, un nouveau Kanon ne pourrait prendre pied en son règne, jamais. Rien que l’idée qu’un simple humain ait pu à ce point détourner les pouvoirs du Grand Poséidon était une injure de la pire espèce, le genre qui méritait un châtiment exemplaire.

Ainsi, son regard dur s’attarda sur la scale du Dragon des mers. La purifier avait été l’une de ses priorités. Le seul contact de ce traître avait souillé la protection sacrée et le grand prêtre avait passé des heures complètes à psalmodier prières et exorcismes. Des efforts qu’il savait être payant, le tout était de découvrir le véritable porteur des Ecailles du Dragon.

Puis, se replongeant sur la carte terrestre du domaine de Poséidon.

*A demi en surface et à demi sous l’eau… Sans jamais totalement exploiter l’un de ces deux espaces. Avant de conquérir la terre, il nous faudrait au moins la main mise absolue sur les mers et surtout sur un lieu bien précis… *

Posant sa paume sur l’île qui le narguait depuis le grand nord, le prêtre se retint d’en détruire la représentation. Trop tôt, il était encore bien trop tôt pour se découvrir aux yeux des autres alors que les marinas n’avaient pas encore reçu d’ordres ni de missions précises. Le tout était de savoir s’ils étaient prêts. Intensifiant son cosmos, il lança enfin l’ordre qu’il avait tant et tant espéré donner depuis son éveil.

* Général de la Sirène, Général des Lyumnades, vous qui êtes les premiers à vous être éveillés au sein de notre glorieuse armée, je vous invite à vous présenter devant moi… *

Tonnante était la voix du Grand Prêtre et quelle serait la surprise des deux jeunes femmes fraîchement éveillées en le découvrant ?

_________________
" Paroles " ~ * Pensées * ~ * Transmissions de pensées *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciara
Scale de la Sirène
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 27

Feuille de personnage
HP:
150/150  (150/150)
CS:
300/300  (300/300)
PA:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Face à l'orage naissant [Libre]   Ven 20 Oct - 13:26

Alors que la pluie tombait en une bénédiction sans cesse renouvelée sur son corps de reine, Ciara patientait encore. Sous le flot continu, sa chair semblait se régénérer comme jamais auparavant. Depuis tout ce temps, elle apprenait enfin à ressentir en son être le plus profond la bienveillance du seigneur Poséidon. Dieu incontesté des Mers et Océans, il régnait aussi sur l’eau douce, partageant imperceptiblement cette part du ciel avec son redoutable frère. Que pouvait craindre de pire les marins perdus sur les mers sinon la terrifiante associations de Zeus et Poséidon. L’un déchaînant les éclairs, l’autre les vagues.

Soupirant quasi d’aise sous les gouttes tombant en un rythme de plus en plus soutenu, Ciara s’étendit sur la plage de Délos. En tant que Sirène, c’était logique au fond qu’elle se tienne là, attirant tout marin, tout être passant au large de l’île. La suite était autrement moins romantique que les contes et dessins animés ayant bercé son enfance mais qu’importait. Cette étape de sa vie était révolue même si elle ne l’oublierait jamais. La mer et l’eau avaient leurs importances, leurs essentialités en ce monde et elle se ferait un devoir de le rappeler au commun des mortels. Fut-ce par la force.

Splendeur et mort, telle était la Sirène mythique et elle en était l’incarnation.

De longs instants s’écoulèrent encore alors que les vagues se succédaient en vastes baisers sur la berge. La brune enchanteresse aurait encore pu rester des heures ainsi, rien qu’à savourer la caresse glacée de la pluie sur sa peau quand un appel transperça soudain le chant entêtant de la pluie.

Le Grand Prêtre ?

Il venait enfin de sortir de l’ombre, brisant le silence qui avait été celui de la mer depuis si longtemps. Se relevant aussitôt, la splendeur brune appela sa scale. Une à une, les écailles la recouvrirent et ce fut en cette tenue, casque en mains qu’elle se présenta au grand prêtre.

Grand, imposant, viril, l’homme se tenait sur le trône de Délos. Il n’avait rien à envier aux antiques statues grecques. Plus que cela, il était de par son apparence un hommage vivant au grand Poséidon. Baissant les yeux comme le faisait tout guerrier dévoué et fidèle, Ciara s’avança vers lui. De part et d’autre du monumental siège, se tenaient quelques gardes. Tout ce qu’il restait de la splendeur passée du temple sous-marin du redoutable fils de Cronos.

Quelques pas dans un silence troublé par la seule pluie et Ciara arriva à la distance protocolaire. S’agenouillant alors devant le représentant du grand Poséidon, elle se présenta enfin d’une voix aussi mélodieuse qu’envoûtante.

- Ciara de la Sirène répond à votre appel, seigneur. A vous et à travers vous, je fais le serment sacré de servir, honorer et chérir le seigneur Poséidon aussi longtemps que je vivrais. Puissent mon chant, ma voix et mon cosmos faire sombrer tout ennemi se dressant devant lui.

Des paroles porteuses de tant de sens qui appelaient une réponse dans l’humidité ambiante. Une réponse qui mettrait en marche le destin du domaine sous-marin en son entièreté.

_________________

" Paroles " ~ Pensées ~ * Transmissions de Pensées * ~ " Attaques "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grand Prêtre de Délos
prêtre de Poséidon
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 20/06/2017

Feuille de personnage
HP:
130/130  (130/130)
CS:
400/400  (400/400)
PA:
170/170  (170/170)

MessageSujet: Re: Face à l'orage naissant [Libre]   Ven 10 Nov - 13:06

* Ainsi, c’est toi la première… * Songea l’homme sans dire le moindre mot. La scale de la Sirène, tout un souvenir, celui de Sorrento mais aussi celui de Thétis. Thétis qui, à son insu, avait mené l’agneau Solo entre les crocs du plus retors des loups. Signe favorable ou prédiction de mauvaise augure ? En cet instant, il n’aurait pu dire et de toute façon, les temps n’étaient pas à cela. Avec le temple terrestre pour seul domaine en l’attente du retour du seigneur des mers, il n’avait pas d’autre choix.
Et puis, Thétis même si elle portait le nom de Sirène n’avait rien de commun avec la splendide brune qui s’était inclinée devant lui.

Inclinant la tête avant de désigner à la musicienne un siège digne de son rang, il finit par prendre la parole d’une voix grave mais paisible.

" Au nom du grand Poséidon, j’accepte ton serment, Ciara de la Sirène et suis ravi de t’accueillir en ce temple terrestre. Un lieu bien restreint pour contenir toute la puissance de notre domaine… "

Des paroles lourdes de sens avant qu’il ne fasse apparaître un planisphère où l’étendue du territoire marin prédominait.

" Car notre puissance est plus immense et même la belliqueuse Athéna ne peut nous contester cela. Rien que l’idée de nous voir reprendre notre force d’antan la fait trembler. Sinon pourquoi nous avoir envoyé l’un de ses pires chevaux de Troie ? Un être vil qui n’a pas hésité à employer les moyens les plus fourbes, les plus sacrilèges pour affaiblir notre seigneur alors qu’il était proche de sa réincarnation. Un jouet qui lui avait d’ailleurs échappé. "

Son ton s’était fait lugubre alors que sa main errait sur la carte marine avant de suspendre son mouvement au-dessus d’un océan bien précis. Nul besoin de préciser de qui il parlait. Tous, ici, connaissaient l’histoire du Sanctuaire Sous-marin et sa dernière défaite suite à la bataille contre Athéna. Une défaite de trop, une défaite qui n’était pas le fait de Poséidon…

" Au point de provoquer une guerre qui a failli noyer le monde…

Enfin, cela est le passé et tout ce que nous devons en retenir est de nous méfier comme de la peste de tout ce qui vient du Sanctuaire d'Athéna. Que tout futur marina devra faire ses preuves et passer par mes mains avant de pouvoir approcher le seigneur Poséidon. "


Et guettant la réaction de la jeune femme, le représentant se figea en une pause plus que majestueuse. Un autre marina devrait sous peu arriver et il espérait bien que ce dernier ne tarderait plus trop à se présenter pour que le Royaume puisse commencer à revivre. Une renaissance qui prendrait son essor loin de Délos…

_________________
" Paroles " ~ * Pensées * ~ * Transmissions de pensées *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Face à l'orage naissant [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Face à l'orage naissant [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» Une nuit d'orage...{libre}
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Zone Jeu :: Domaine de Poséidon :: Entrée du Domaine Océanique :: Île de Délos-
Sauter vers: