Forum rpg dans l'univers Saint Seiya post Hadès
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans l'attente d'un insecte, paré du Masque du Grand Pope

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kriss
Prêtresse des Winter Lords
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 13/12/2015

Feuille de personnage
HP:
152/152  (152/152)
CS:
405/405  (405/405)
PA:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Dans l'attente d'un insecte, paré du Masque du Grand Pope   Dim 21 Aoû - 18:53

[Hrp : Post d'introduction pour le Sanctuaire]

Le vent soufflait en ces lieux tel qu'il avait soufflé en ce fameux jour. Sec, glacial, implacable, il desséchait toute vie sur son passage. Plus qu'ailleurs, en ces lieux sacrés, régnait le froid. Si intense, si fort que tout être dénué de cosmos ne pourrait le subir sans s'engourdir sur place avant de glisser dans un sommeil sans retour. Magnifique, mortel et étincelant, tel se présentait le Sanctuaire de la déesse Athéna en ce jour et ce depuis son entrée dans le crépuscule des mondes.

Tout aussi Mortel que splendide sous la magnificence des sculptures de glace emprisonnant ce qu'il restait des quartiers des saints et de leurs armures, il se dressait face au soleil. Sans la moindre gêne, la plus petite pitié, il montrait à la face des dieux l'ampleur du désastre. Une panorama dont son nouveau maître ne semblait se lasser, le parcourant jour après jour, escorté de ses aides. Tel était le cours de la  vie à présent. Une existence plongée sous la glace, façonnée selon le bon vouloir d'une puissance qui n'avait pas encore révélé son véritable visage à personne. Un peu comme si sous la gangue de l'hiver sommeillait le germe qui ne tarderait plus à percer aux premiers accords d'un appel connu de lui seul.

Le malheur ou le bonheur sommeillait loin de la surface dans l'attente de la véritable explosion. Celle qui marquerait la  véritable victoire d'un adversaire qui n'avait jamais réalisé plus qu'un coup de semonce. Et pour l'instant, un seul d'entre eux veillait. Un seul d'entre eux suffisait. Grand, masqué des ultimes atours prélevés sur la dépouille d'un Pope bien trop faible pour soutenir la première vague, il avançait, se pavanait en plein jour. A ses yeux, rien n'était plus grisant que de parcourir ce domaine dont il était à présent le maître, le grand prêtre en quelque sorte. Un maître dont l'humeur faisait la pluie et le beau temps sur ceux qui constituaient à présents son peuple.

Nul ne pouvait encore le savoir de l'autre côté du front du glacier mais tous n'avaient pas péri. L'asservissement s'était abattu sur les étonnement nombreux survivants mais d'une manière plus que subtile. Le "peuple" vaquait aux tâches qu'on lui assignait sans la moindre question, sans la plus petite étincelle de rébellion. Il faudrait bien plus qu'un souffle pour rallumer des braises gelées. Et c'était cela sa force, sa puissance la plus surprenante. Qui parmi les saints si d'aventure il en restait, oserait s'opposer aux premiers êtres qui se dresseraient sur sa route.

Un sourire cruel sous son masque inexpressif de Grand Pope et le premier des Winter Lords prit place sur son nouveau trône à l'ombre de la statue d'Athéna prise dans les glaces, ses pieds reposant sur un tapis parsemé d'innombrables éclats morts des armures de bronzes et d'argent. Une parure dont il ne se lasserait pas, pas plus que du pouvoir immense qu'il avait acquis et comptait bien conserver et davantage faire fructifier. L'ambition et l'absence de scrupules seraient deux de ses atouts maîtres.


" A boire !!! "

Ordonna soudain sa voix avant qu'une servante au crâne rasé ne s'empresse de lui tendre un plateau sur lequel se tenait une coupe empli du meilleur des nectars. Sans plus de regard à la fille, il s'en saisit et grogna en entendant des pas claquer sur un sol de marbre étincelant sous le soleil.

" Ô grand Winter Lord !!! Un homme qui a tout d'un saint de celle qui ne peut rivaliser avec vous est annoncé. Que... "
" Surveillez-le et voyez ce que cet insecte d'été a à nous dire à nous, les maîtres de l'hiver... "

Puis son rire éclata brutalement.

" Qu'il n'est qu'une cigale, une simple cigale... "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian
Chevalier d'or des Poissons
Staff WT
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2015

Feuille de personnage
HP:
150/150  (150/150)
CS:
300/300  (300/300)
PA:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Dans l'attente d'un insecte, paré du Masque du Grand Pope   Dim 4 Sep - 9:52

- Eh merde, on se les gèle ici !...

Une panache de vapeur blanchâtre se forma lorsque je formai ces mots. Tout autour de moi, ce n'était que du blanc à perte de vue : les murs, les dalles, les colonnes, le plafond, tout était recouvert d'une fine couche de givre. L'air était glacial, comme si je me trouvais sur l'Antarctique.

Cela était venu sans crier gare : le soleil venait à peine de se lever et la journée s'annonçait radieuse lorsqu'une vague de froid polaire s'était abattue sur ma Maison, celle des Poissons. Je savais que le climat se déréglait à cause des agissements de l'homme sur son environnement ou encore une augmentation de l'activité solaire mais cela n'aboutissait pas à un résultat aussi spectaculaire.

J'avais pensé à une démonstration de force de mon voisin, le Chevalier d'Or du Verseau mais son Cosmos était paisible. Puis j'émis l'hypothèse d'une attaque provenant d'un guerrier ennemi du Sanctuaire : peut être un Marina, en particulier celui du Kraken, capable de manipuler le froid, ou encore un des ces fameux Guerriers Divins, qui vivaient dans le septentrion du monde, mais dans un cas comme dans l'autre, je ne sentais nul Cosmos hostile.
Et puis même si cela était, pourquoi viendraient-ils m'attaquer directement vu qu'il leur faudrait d'abord passer par les onze Maisons du Zodiaque ?

Quoi qu'il en soit, sans mon Armure d'Or, j'aurais été littéralement congelé. Je remerciai mentalement la Déesse d'avoir procuré à l'élite de sa Chevalerie des Clothes aussi résistantes ; je bénis également ma prévoyance : ordinairement je ne mettais mon Armure que pour les grandes occasions - comme un combat, par exemple - mais la veille une sorte de prémonition me l'avait fait garder sur le dos, juste avant de m'endormir.

Je sortis, notant au passage que mes rosiers avaient subi de plein fouet la morsure du froid, et eus un hoquet de stupeur : toute la vallée en contrebas était recouverte d'une mince couche de givre ! Les autres maisons, les aires d'entraînement, le quartier des Saints de Bronze et d'Argent avaient été touchés par cette vague de froid glacial intense.

Je rebroussai chemin en proie à une vive panique. Il fallait que j'avertisse le Grand Pope, même si ce dernier était certainement déjà au courant de la situation. Je grimpai les marches séparant ma demeure du Palais et y entrai.

Personne. L'intérieur comme l'extérieur était recouvert de la même croûte de glace que partout ailleurs. Je prenais garde à ne pas chuter tant le sol était glissant. A un moment je faillis trébucher et me rattrapai à l'une des tentures : cette dernière était aussi dure que de l'acier !

Je franchis enfin les double-portes et écarquillai les yeux. Sur le sol étaient éparpillés des morceaux d'Armure, aussi bien de Bronze que d'Argent. Au fond, je vis le maître du Sanctuaire tranquillement assis sur son trône.

- Grand Pope ? demandai-je en m'avançant vers lui.

Je fronçai les sourcils. Quelque chose n'allait pas du tout ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kriss
Prêtresse des Winter Lords
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 13/12/2015

Feuille de personnage
HP:
152/152  (152/152)
CS:
405/405  (405/405)
PA:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Dans l'attente d'un insecte, paré du Masque du Grand Pope   Dim 2 Oct - 20:27

Délectable, rien n'était plus délectable pour le nouveau maître du Sanctuaire que de suivre du haut de son trône la progression de ce pauvre fou osant monter vers lui. Quelle joie que de sentir la morsure des interrogations et du froid croître et faire leurs œuvres en lui. Si expressif était son cosmos et si brûlant à la fois. C'était vraiment un formidable et vibrant exemple de courage entremêlé de dévouement qu'il offrait à la vue de tous et de toutes. Un exemple que le Pope se ferait un plaisir de réduire à néant, d'étouffer et d'écraser sous une couche de glace encore plus éternelle que celle qui enveloppait si étroitement le domaine sacré.

Pas à pas, il avançait, pas à pas, il répandait cette aura si chaude, si étincelante qu'on ne pouvait douter de son rang. Il était de l'étoffe des saints d'or. Les seuls dont les armures avaient eu le front de résister à la première vague, préservant autant leurs existences que celles de leurs porteurs.


* Une bien belle cigale que celle qui monte. De quoi promettre un divertissement de toute beauté. *

Songeait l'être masqué en rejetant d'un geste l'ensemble des esclaves encore présents en ces murs. Seul, il serait à accueillir ce saint dont il se promettait déjà de déchirer l'âme avec toute la lenteur requise avant de le mettre à terre. Une vue si fascinante qu'il savourerait avant de le relever de ses propres mains et de l'amener en ses rangs. Prendre l'ascendant sur un être aussi puissant qu'un saint d'or autrement que par la voie de la tempête promettait d'être fascinant.

Le silence qui s'était abattu sur l'ensemble de la salle d'audience se rompit soudain aux sons de bottes rehaussées d'or. Un écho qui ne faisait que grandir tout comme le cosmos de cet invité si désiré.

Puis, enfin, il parut devant le grand pope installé juste devant la tenture de pourpre gelée dissimulant la statue de la déesse de la Sagesse guère mieux lotie.


" Bienvenue à toi, saint des Poissons. Le plus proche de mes gardiens et le seul à s'être enfin éveillé. "

Un sourire se dessina soudain sous le froid de son masque tandis que la coupe de vin se gelait entre ses doigts.

" Dis-moi, chevalier ? Quelles sont les nouvelles du Sanctuaire ? Quelle sont les nouvelles des saints et de leurs serviteurs ? "

Cela aurait été si simple de l'attaquer d'entrée, de le blesser sans qu'il ne puisse se mettre en garde mais si déplaisant pour un être aussi retors que le maître du Sanctuaire. Le laisser s'enferrer se révélerait bien plus savoureux.

" Oui, dis-moi, quelles sont les nouvelles de l'extérieur ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian
Chevalier d'or des Poissons
Staff WT
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2015

Feuille de personnage
HP:
150/150  (150/150)
CS:
300/300  (300/300)
PA:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Dans l'attente d'un insecte, paré du Masque du Grand Pope   Sam 15 Oct - 20:25

Au fur et à mesure que j'avançais vers le trône, évitant soigneusement de marcher sur les débris d'Armures, mon appréhension ne fit que croître davantage. Instinctivement, je fis apparaître une rose noire et, afin de masquer ce que ce geste pouvait impliquer, la portai à mes narines, comme si je la humais.

Le parfum de la fleur m'apaisa un peu et je continuai ma progression. Une fois arrivé à hauteur du Grand Pope, je notai que la lourde tenture était elle aussi recouverte d'une épaisse croûte de givre et que par conséquent elle devait être aussi dure que du bois !

Le Maître du Sanctuaire me souhaita la bienvenue et je m'agenouillai devant lui, comme l'exigeait le protocole ; je gardai néanmoins la rose noire en main : on n'était jamais trop prudent...

Même si mon Temple se trouvait juste avant le palais, je n'avais jamais vraiment eu l'occasion de croiser le Grand Pope. Mon premier contact avec lui fut lorsque je réussis à obtenir l'Armure d'Or des Poissons, il y a deux ans de cela ; par la suite je l'avais recroisé au cours des quelques réunions officielles auxquelles il nous conviait, moi et les autres Chevaliers d'Or.

- Dis-moi, chevalier ? Quelles sont les nouvelles du Sanctuaire ? Quelle sont les nouvelles des saints et de leurs serviteurs ?

Je relevai la tête, un peu surpris par cette question : avait-il vraiment besoin d'obtenir des nouvelles du Sanctuaire de la part d'un des Chevaliers d'Or alors que c'étaient les serviteurs qui se chargeaient de ce genre de choses ?!

- Oui, dis-moi, quelles sont les nouvelles de l'extérieur ?
- Euh, il y a bien cette vague de froid qui vient de s'abattre sur tout le Sanctuaire, mais je suppose que vous aussi l'avez remarquée... répondis-je d'une voix où perçait une pointe de perplexité.

Puis je me relevai brusquement et dardai sur le Grand Pope un regard acéré :

- Bon ça suffit maintenant ! m'écriai-je. Vous n'êtes pas plus le Grand Pope que je ne suis la Reine d'Angleterre ! Qui êtes-vous et que venez-vous faire en ce lieu ?! Répondez ou vous aurez affaire à la colère de Dorian des Poissons !

Tout en parlant j'avais fait jaillir mon Cosmos qui fit fondre le gel tout autour de moi, dans un rayon d'un mètre. Une douce odeur de roses embauma l'air glacial et bientôt des pétales de roses se mirent à voleter dans la salle du Grand Pope...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kriss
Prêtresse des Winter Lords
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 13/12/2015

Feuille de personnage
HP:
152/152  (152/152)
CS:
405/405  (405/405)
PA:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Dans l'attente d'un insecte, paré du Masque du Grand Pope   Jeu 27 Oct - 22:36

C'était avec un sourire sadique que le maître du Sanctuaire regardait le saint s'agenouiller devant lui. Pas un détail de cette magnifique plastique propre aux Poissons n'échappait à son regard inquisiteur. Pour un peu, il se serrait bien lécher les lèvres mais le masque était quelque peu trop gênant à ce genre de fin. Il fallait reconnaître qu'il était beau, très beau, un véritable hommage à Apollon sans le côté trop efféminé qui avait tant marqué certains de ces prédécesseurs. Rien ne venait réellement le gâcher. Pas même sa voix qui n'avait rien d'une voix de fausset. Il était plus que viril à sa façon.

Grâce aux oripeaux du grand pope, rien ne trahissait encore pour l'instant l'imposteur qui se trouvait là, installé sur le trône de la salle d'audience. Pas même le petit geste qu'il avait fait lorsque le saint avait laissé apparaître une de ses roses noires.


* Le Poisson est ferré. *

Le tout était de voir quelle résistance, il allait offrir maintenant que la surprise s'était peinte sur son visage suite aux questions de son grand pope. Au moins, il comprenait vite, très vite. Un autre bon point pour lui sur ce qui s'avérait être une tentative de recrutement subtilement dissimulée. On ne pouvait que louer sa rapidité d'esprit et son courage. Il en fallait pour monter ainsi sans rien savoir de ce qu'il se passait et attendait aux sommets de ces marches gelées.

* Seul qui plus est. Excellent... *

Le courage mais aussi l'intelligence nécessaire pour ne pas succomber aux premiers pièges venus ou encore se présenter comme l'agneau à l'abattoir. Tout le long, le saint avait tenu et était resté penché sur son but sans se laisser distraire. Pas même lorsque des morceaux d'armures s'étaient présentées à lui comme autant de décorations d'un gout pour le moins douteux. Quoique au vu de la réputation de feu Death Mask du Cancer, cela devait sans doute avoir moins d'impact que prévu surtout avec un gold saint.

Enfin, le temps d'attente était passé et celui de la vraie chasse allait commencer. Un gibier de toute beauté au bout de sa flèche...

Et se levant, il prit une pause qui n'avait plus rien d'amical, dominant du haut de l'estrade sur laquelle reposait le trône du représentant de la déesse Athéna celui qui lui faisait face.


" Oh que si, je suis le maître de ce Sanctuaire maintenant qu'il a échoué entre mes mains. Je suis celui que tu dois vénérer, Dorian, gold saint des Poissons. "

D'un geste, il fit à son tour exploser son cosmos, révélant une puissance digne du maître des 88 chevaliers.

" Pour le bien de tous et l'avenir de ce Sanctuaire, je suis celui que tu dois servir ou celui par lequel tu vas fléchir. "

A ces mots, une puissante explosion cosmique résonna dans toute la salle, faisant se disperser l'odeur des roses. Un simple souffle qui ne ferait que balayer la salle le temps d'un battement de cœur. D'autres roses suivraient, le nouveau pope en était sûr. Tout comme il était certain de surprendre une nouvelle fois son visiteur à présent que le souffle cosmique retombait et avec lui la tenue qu'il avait volontairement perdue.

" Oui, viens avec moi, saint des Poissons. L'avenir est pour les êtres avides de vie, pour les battants, pour ceux capables de prendre l'ascendance sur le monde et le mener enfin vers un véritable avenir autre que la boucherie que lui impose Athéna. Viens donc te libérer de tes chaînes et te joindre à moi. Ceux qui ont jeté le sommeil sur le Sanctuaire sont aussi ceux qui vont le sauver malgré lui... "

D'une main, elle avait appuyé ses mots, laissant sa véritable apparence rayonner au grand jour. Loin de l'image du Grand Pope, c'était une femme d'à peine une vingtaine d'années qui faisait face à Dorian. Une brune ensorcelante au regard de braise. Une apparition sortie tout droit d'un rêve et dont le charme pouvait opérer sur le commun des mortels. Seulement, Dorian ,'en faisait pas partie et elle avait vite compris qu'il faudrait bien plus que le poids de ses paroles et de son charme pour le mener vers elle. Mais tant que rien n'était engagé, autant essayer.

" Viens à mes côtés et rendons au Sanctuaire et aux nôtres la place qui est la leur...

Mon nom est Kriss et je suis celle que les dieux ont placée en ces lieux en lieu et place du vieillard épuisé qu'Athéna avait imposé comme guide de ce monde. Regarde bien ce qu'il n'a pu empêcher et regarde moi, moi qui peut tout recommencer et te mener ainsi que le Sanctuaire vers une nouvelle ère... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian
Chevalier d'or des Poissons
Staff WT
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2015

Feuille de personnage
HP:
150/150  (150/150)
CS:
300/300  (300/300)
PA:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Dans l'attente d'un insecte, paré du Masque du Grand Pope   Dim 20 Nov - 13:26

A peine eus-je fini de prononcer mes paroles, le pseudo Grand Pope choisit de jeter le masque - au sens figuré du terme - et déploya un Cosmos fantastique.

L'instant d'après, après m'avoir fait comprendre que désormais c'était lui ou elle que je devais servir, il envoya une puissante déflagration cosmique à travers toute la salle, dispersant mes pétales comme des brindilles. Moi-même je faillis tomber à la renverse tant le souffle était puissant.

Le pseudo Grand Pope en avait profité pour enlever ses oripeaux et je voyais se tenir devant moi une jeune femme d'une vingtaine d'années, brune de cheveux et au regard bleu étincelant.

- Bon sang, c'est qui celle là ?!... demandai-je à voix haute, plus pour moi-même que pour la donzelle qui se tenait en face de moi. Malgré la situation, je ne pouvais m'empêcher de penser qu'elle était d'une beauté à couper le souffle et qu'en d'autres circonstances je lui aurais fait une cour empressée.

Elle répondit à ma question en disant s'appeler Kriss. Je retins de lui ressortir un vieux slogan entendu dans une publicité pour un opticien et écoutai avec un certain détachement son discours.

- Mais bien sûr... finis-je par dire quand elle eut fini de parler. Je fis exploser mon Cosmos à mon tour : la salle se réchauffa et à nouveau une douce odeur de roses embauma l'air. Des rosiers jaillirent d'entre les dalles et bientôt toute la pièce fut recouverte de roses de toutes les couleurs : rouges, roses, noires, blanches ainsi que d'autres variétés qui auraient fait le bonheur de n'importe quel spécialiste en la matière.

- Par le passé, un homme qui s'était fait lui aussi passer pour le Grand Pope, avait tenu ce genre de discours et tout ce qui en a résulté fut une bonne partie de la Chevalerie décimée et beaucoup de souffrances et de malheurs !...

Je faisais bien entendu allusion à des évènements qui se sont déroulés il y a plus de vingt ans et au cours desquels une poignée de Chevaliers de Bronze s'étaient élevés contre le Sanctuaire parce que celui qui le dirigeait était un imposteur ; ce dernier avait même en outre tenté d'assassiner Athéna quand elle n'était encore qu'un bébé. Tout cela je le tenais de mon mentor, un Saint qui avait assisté en personne à cette tragédie.

- Donc si tu crois que je vais me laisser bercer par tes boniments, tu te fourres le doigt dans l’œil ! D'ailleurs, en parlant de fourrer...

Je fis jaillir de ma main des dizaines et des dizaines de roses noires qui se précipitèrent vers Kriss. Ces roses, appelées Roses Piranhas, avaient la faculté de dévorer toute chair, détruire toute matière, qui se trouvaient sur leur passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kriss
Prêtresse des Winter Lords
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 13/12/2015

Feuille de personnage
HP:
152/152  (152/152)
CS:
405/405  (405/405)
PA:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Dans l'attente d'un insecte, paré du Masque du Grand Pope   Ven 13 Jan - 14:33

" Dites-le avec des roses... "

Tout juste après ces paroles, le rire de Kriss éclata. Un geste, un son charmeur mais c'était la beauté d'un serpent, d'une âme aussi séduisante que redoutable. Si une fleur lui aurait convenue, cela aurait une mortelle Nymphéa ou une somptueuse plante carnivore. Des griffes acérées sous un gant de velours d'une splendeur irréelle. Elle avait tout de l'aventurière redoutable et redoutée. Aussi, sans un se départir de son calme et de son mordant, la nouvelle prêtresse reprit la parole, allant droit au but. Bien décidée à mener les débats et surtout les faire aboutir selon ses désirs.

" Pourquoi te compliquer la vie, mon ami. Ensemble, nous pourrions tout contrôler. Rendre vie à ce Sanctuaire tout en le purifiant de la souillure et du mal qui l'ont que trop souvent submergé. Athéna a bellement montré que son temps est achevé en s'inclinant sous le souffle du froid. Même si cela semblent déplaire à tes roses, on peut toujours s'arranger. Quoique... "

Fermant les yeux, elle huma l'air mais aussi la chaleur nouvelle qui s'était emparée de la salle d'audience du grand pope ou plutôt la sienne. Elle était la nouvelle châtelaine en ces murs et comptait bien le rester jusqu'à la fin des temps. Elle était une Winter Lord et avait tout son temps. Un temps qu'elle pouvait faire partager au saint des Poissons si cette tête de mule était suffisamment intelligente pour saisir l'ampleur du pouvoir qu'elle lui proposait de partager.

Les hommes de valeur étaient rares et la Winter Lord comptait bien tout faire pour amener ce Poisson dans sa nasse et en faire son allié. Sinon, ce serait à la broche qu'il finirait. Dans tous les cas, elle serait gagnante. Sois mon allié ou péri. C'était une jolie façon de résumer les choses.


" Hum, un homme ? Un Saint de la déesse Athéna perverti qui n'a eu de cesse de retourner encore et encore sa veste. N'est-ce pas la preuve que le domaine sacré a besoin d'être purifié et ramené à vie par des mains autrement plus dignes que celles qui ont autrefois tenu les rênes. Le tout sans souffrance. Il n'y a aucune souffrance lorsqu'on s'endors dans le froid.

Aucune. "


Dardant son regard sombre sur le gold saint, elle tenta une nouvelle manœuvre, sans doute la dernière, passant de la chatte ronronnante à la tigresse sanguinaire.

" Assorties à ma chevelure. Merci pour cette délicate attention. C'est très galant de ta part. "

Un sourire et elle déploya son cosmos montant à son tour jusqu'au septième sens. Energie contre énergie, les deux attaques s'annulèrent tout simplement. Enfin attaque était encore beaucoup dire. Leurs échanges n'étaient encore que coup de semonce, rien d'autre. Le temps d'entrer dans le vif du sujet ne tarderait plus.

" C'est ton dernier mot, Dorian des Poissons ? Réfléchis bien à ma proposition. C'est maintenant ou jamais... "


Citation :
Voilà, on est au tournant. Accepte le marché ou défie Kriss Wink

_________________
Sois mon allié ou péris...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian
Chevalier d'or des Poissons
Staff WT
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2015

Feuille de personnage
HP:
150/150  (150/150)
CS:
300/300  (300/300)
PA:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Dans l'attente d'un insecte, paré du Masque du Grand Pope   Sam 21 Jan - 20:16

La dénommée Kriss ne put s'empêcher de me faire un petit compliment quant à la couleur des roses que je venais de lui lancer, arguant qu'elles étaient assorties à la couleur de ses cheveux, avant d'annihiler tout bonnement et simplement mon attaque avec une décharge cosmique, ce qui me permit d'en déduire qu'elle était loin d'être une novice et que son Cosmos devait égaler celui des Chevaliers d'Or, voire celui du Grand Pope.

En effet ce dernier était choisi parmi les douze protecteurs des maisons du Zodiaque par son prédécesseur et, en tant que tel, se devait d'avoir des qualités physiques, morales et spirituelles exceptionnelles. Je savais qu'avant que n'éclate le drame qui avait fini par conduire à cette fameuse Bataille du Sanctuaire, c'était, Aioros, le Chevalier d'Or du Sagittaire qui était prédestiné à devenir le grand maître du Sanctuaire, au grand dam du Saint des Gémeaux, Saga, qui avait fini par assassiner l'ancien Grand Pope avant de prendre son apparence et de tenter Athéna alors qu'elle n'était encore qu'un nourrisson. Fort heureusement elle fut sauvée à temps par Aioros qui s'enfuit avec elle et son Armure Sacrée.

Bref, autant dire que j'avais un peu de souci à me faire.

- C'est ton dernier mot, Dorian des Poissons ? Réfléchis bien à ma proposition. C'est maintenant ou jamais...
- Nul besoin de réfléchir puisque je t'ai déjà donné ma réponse ! D'ailleurs, aucun Saint digne de ce nom n'accepterait pareille offre !

Je déployai à nouveau mon Cosmos, mais avec plus d'intensité cette fois, et fit apparaître de nouveau une rose noire dans ma main avant de la lancer vers Kriss. Tout en filant vers elle, la fleur se multiplia en dizaines, en centaines de ses sœurs, prêtes à broyer, déchiqueter tout ce qu'elles rencontreraient sur leur passage.

- D'ailleurs, à supposer que j'accepte ce... pacte, ferais-tu confiance à une personne qui trahirait à la légère son camp, ses frères d'armes ainsi que sa Déesse ? Je crois que non...
Citation :
Défi lancé à Kriss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kriss
Prêtresse des Winter Lords
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 13/12/2015

Feuille de personnage
HP:
152/152  (152/152)
CS:
405/405  (405/405)
PA:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Dans l'attente d'un insecte, paré du Masque du Grand Pope   Jeu 2 Mar - 18:14

A la proposition en or de Kriss, seules d'innombrables roses répondirent en une vague de velours sombre sur fond étincelant. De quoi faire sourire à nouveau la jeune femme. Seulement, ce n'était pas une expression charmeuse ni même menaçante qui se dessinait sur ses traits mais bien celle de la guerrière enchantée d'avoir enfin trouvé un véritable défi au milieu de toute cette symphonie de blancheur figée. L'ennui avait tellement pesé sur ses épaules depuis la prise du Sanctuaire sacré qu'elle avait même fini par douter de l'existence d'une nouvelle génération de saints au terme de la dernière guerre.

La seule chose qui l'avait tout aussi agréablement surprise était le coté excentrique de ses attaques. Lancer des roses à la face de l'adversaire. Visiblement, ce n'était pas une légende ni même une anecdote, cette manière de lutter existait bel et bien. Des pétales contre du fer et des armes. Du parfum face aux boucliers. Des techniques empreintes d'élégance et d'un raffinement certain usitées par des hommes dotés d'une beauté à en couper le souffle.

Enfin, les temps n'étaient plus à l'émerveillement. La méthode douce avait échouée, c'était un fait et il fallait simplement passer à la suite, abattre une autre carte dans ce jeu qui venait de commencer.  Et puis, elle était loin, très loin d'avoir usé de tous ses atouts. Plongeant son regard de braise droit dans ceux de Dorian, elle lui lança tout simplement.


" Tu es un battant. Un être capable de lutter mais aussi de construire. J'avais pensé que tu aurais eu l'intelligence de saisir l'opportunité de lancer une nouvelle ère, un autre monde où les dieux n'auront plus à entraîner les mortels comme toi et moi dans des luttes qui ne font que tourner, valser en ronde pire que la plus noire des malédictions. "

Puis, appelant son armure qui n'avait rien à voir avec une gold cloth, Kriss embrasa son cosmos, prête à en découdre.

" C'est vraiment dommage car ton heure est maintenant passée et à défaut de ton aide, c'est ta tête que je prendrais. En garde, chevalier !!! "
Citation :
Défi relevé

Je lance le dé d'initiative dans la foulée.

_________________
Sois mon allié ou péris...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idunn
Admin
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 29/11/2015

MessageSujet: Re: Dans l'attente d'un insecte, paré du Masque du Grand Pope   Jeu 2 Mar - 18:14

Le membre 'Kriss' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Initiative' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendofwinterknight.forumactif.be
Dorian
Chevalier d'or des Poissons
Staff WT
avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 01/12/2015

Feuille de personnage
HP:
150/150  (150/150)
CS:
300/300  (300/300)
PA:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Dans l'attente d'un insecte, paré du Masque du Grand Pope   Sam 11 Mar - 16:26

- Tu es un battant. Un être capable de lutter mais aussi de construire. J'avais pensé que tu aurais eu l'intelligence de saisir l'opportunité de lancer une nouvelle ère, un autre monde où les dieux n'auront plus à entraîner les mortels comme toi et moi dans des luttes qui ne font que tourner, valser en ronde pire que la plus noire des malédictions.
- Tu me flattes en me disant que je suis intelligent mais tu me prends quand même pour un jambon : tu caches mal ton ambition car ce que tu désires en réalité c'est le pouvoir et non la paix.

Les dés étaient jetés : le combat allait commencer. Un combat entre moi, Dorian, Chevalier d'Or des Poissons et cette étrangère, Kriss, qui avait apporté le froid au Sanctuaire. D'une impulsion cosmique, elle fit apparaître son armure qui vint la revêtir en un clin d’œil.

- C'est vraiment dommage car ton heure est maintenant passée et à défaut de ton aide, c'est ta tête que je prendrais. En garde, chevalier !!!
- Bla bla bla... répondis-je d'une voix où perçait une pointe de dérision. C'était ma manière de manifester ma lassitude face aux adversaires qui passent plus de temps à parler qu'à se battre.*

C'est alors que je me rendis compte que c'était mon tout premier combat - si l'on exceptait celui que j'avais dû livrer afin d'obtenir le Vêtement Sacré des Poissons - et une sorte d'exaltation s'empara de moi. Je souris : ce serait vraiment dommage de mourir aujourd'hui !


Citation :
Lancer de dés d'initiative
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idunn
Admin
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 29/11/2015

MessageSujet: Re: Dans l'attente d'un insecte, paré du Masque du Grand Pope   Sam 11 Mar - 16:26

Le membre 'Dorian' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Initiative' : 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legendofwinterknight.forumactif.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans l'attente d'un insecte, paré du Masque du Grand Pope   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans l'attente d'un insecte, paré du Masque du Grand Pope
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans l'attente de mon maître [PV Jacen Loran]
» Et dans tes gestes, tes regards, tes parôles, je me vois, comme j'étais. Stormkit & Ashwood
» Kyntus [Dans l'attente de validation]
» Dans l'attente des ordres ( Groupe 03 / Event 03 )partie 01
» Une bataille à l'aube...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Winter Tales :: Domaine de la déesse Athéna :: Sanctuaire d'Athéna :: Palais du Grand Pope-
Sauter vers: