Forum rpg dans l'univers Saint Seiya post Hadès
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ciara de la Sirène [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ciara

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 27

MessageSujet: Ciara de la Sirène [En cours]   Jeu 22 Juin - 13:49

(Ciara)




   
~ Généralités ~

   

       
  • Date de naissance :  24 mai 1990
       
  • Signe astrologique : Gémeaux
       
  • Nationalité : Non précisée
       
  • Lieu de Naissance : Non précisé
       
  • Lieu d'entrainement : Plusieurs endroits dans le monde
       
  • Camp : Poséidon
       
  • Armure : Scale de la Sirène
       
  • Signe(s) particuliers(s) : Aucun pour l'instant
       

   
   


   
~ Descriptions ~
   


  [Voilà, plutôt que faire une description classique, je préfère la mettre en situation et faire ressortir ainsi certains traits de son caractère]

C’était un jour comme tant d’autres. Un jour où le soleil se levait sur l’île de Délos. Calme et paisible était la mer lorsqu’une embarcation inconnue accosta. Le sable l’accueillit sans heurts alors que des voix malintentionnées se faisaient entendre. Sans la moindre ambiguïté, ils faisaient étalage de leurs folies sacrilèges voire meurtrières.

Rien que les pleurs à l’arrière du bateau suffisaient à attirer l’attention. Des hommes dénués de tout scrupule, de toute morale, juste attirés par l’appât du gain et des richesses inestimables qui peuplaient cette île des Cyclades. En cette triste saison, rares se faisaient les touristes. Quant aux gardes, ils les avaient au mieux soudoyés, au pire fait chanter de la pire des façons. Ainsi, tout mais vraiment tout se présentait au mieux.

Même le soleil d’été semblait être de la partie. Qui pourrait les ennuyer à présent ? Qui ?

Question à laquelle une ombre tapie au milieu des colonnes ne tarderait pas à répondre.  Fine, délicate, elle tenait entre ses doigts une flûte traversière. Simple instrument de musique fait pour charmer les sens, bercer les âmes de la beauté de ses sons, elle n’avait vraiment rien de menaçant. Pas plus que la brune jeune femme qui s’apprêtait à en jouer.

Ainsi s’éleva une complainte dont les accents ne tardèrent pas attirer l’attention de ces hommes et femmes bien décidés à arriver à leurs fins. D’un seul homme, ils se rassemblèrent et se concertèrent. D’un seul homme, ils décidèrent de remonter la source de cette mélodie. Qui disait flûte, disait musicien et qui disait musicien disait témoin gênant.  Et personne, ô grand jamais, personne ne devait se mettre en travers de leurs plans. Sept ils étaient, armés de tout ce que la science et la technologie avaient pu offrir de mieux en engins de mort et parés des meilleurs équipements.  Assurés de leurs avantages face à un seul être, ils s’enfoncèrent dans ce qui semblait être les ruines d’un antique amphithéâtre. Inconnu du grand public et pourtant bien réel, il s’élevait au milieu de colonnes effondrées.  Plus qu’abîmé par les ravages des vicissitudes du temps et des hommes, il ne serait qu’un bien piètre refuge lorsque la rencontre se ferait enfin…

Rencontre qui ne tarda point et à laquelle la jeune femme sourit. De taille moyenne, plutôt fine, élancée et gracieuse, elle se tenait simplement assise sur l’une des plus hautes marches de l’ancien lieu de rassemblement. Yeux clos, elle ne sembla même pas réagir lorsque les premiers intrus s’approchèrent d’elle. Et pourtant, ils étaient impressionnants ces envahisseurs, tout en muscles et en sueur, la dépassant largement d’une bonne tête. Des athlètes confirmés dont le regard ne laissait pas le moindre doute sur les intentions et pourtant, elle ne bougeait toujours pas se contentant de jouer encore et encore, soufflant en son instrument comme si elle ne les voyait pas.

Face à cette singulière impassibilité, les hommes se tinrent d’abord cois ne sachant trop comment interpréter ce genre de rencontre jusqu’à ce que l’une des femmes ne se décide à avancer. Etait-ce par jalousie, par égo ou simple impatience face à tant de passivité qu’elle s’enhardit, qu’importait au fond, elle avança, les yeux brillant d’une flamme mauvaise.

" Toi ! La greluche en train de jouer !!! Cesse de faire comme si tu ne nous avais pas vus. Descend et donne-nous tout ce que tu as avant qu’on ne vienne te l’arracher de force et que mes amis n’apprennent un tout autre chant !!! "

Des paroles haineuses, lourdes de menace auxquelles la femme enveloppée d’une longue robe ne réagissait toujours pas. Pas un arrêt, pas un geste, juste cette pause tout en sérénité tandis que ses doigts fins ne cessaient de courir sur les touches. Ainsi semblait-elle narguer cette blonde dont la silhouette paraissait encore plus baraquée que celles de certains de ses acolytes masculins. Une attitude qui lui valut un lancer de pierres sans qu’elle ne remuât.

Pourquoi l’aurait-elle fait puisque jamais aucun de ces pitoyables projectiles ne l’atteindrait ? Fait qui loin de faire trembler ces décérébrés d’assaillants provoqua leurs fureurs…

" Saleté de pouffiasse ! Je vais te faire crier, moi !!! Te faire hurler... "

Couteau d’assaut en mains, la blonde se précipita sur les quelques degrés qu’elle gravit un à un.  Si rapide avait été la charge qu’aucune jeune femme normale n’aurait pu l’éviter. Seulement, la musicienne n’avait rien de commun avec les otages gémissant dans la soute du bateau qui l’avait amenée jusqu’ici. Non, elle n’avait rien de commun avec elles et cela, la blonde n’eut même pas le temps de l’apprécier. A peine, sa lame s’était-elle levée vers Ciara que son cœur cessa de battre.

Tétanisés par la surprise, les autres ne réagirent de suite. Pire encore, il leur fallut le temps de voir le corps de la blonde s’échouer au bas des marches pour comprendre que celle qui leur faisait face les avait attirés à desseins.

" Pauvres déchets humains… "

Sa voix était aussi froide que le son de sa flûte était mélodieux.

" Comment avez-vous osé souiller cette terre sacrée en plus de malmener plus faibles que vous ? Comment ? "

De froide, elle se faisait terrifiante tout comme le regard que la Sirène posa sur eux.

N’y tenant plus, hommes et femmes brandirent leurs armes en sa direction, prêts à tirer mais il était déjà trop tard. De nouveau ses lèvres roses s’étaient posées sur l’embouchure de sa flûte et sans la moindre hésitation, elle avait entamé une mélopée mortelle…

Dès les premières notes, les profanateurs portèrent leurs mains à leurs oreilles, laissant leurs armes tomber en un fracas couvrant à peine leurs cris. Aux suivantes, ils churent à leurs tours sur le sol, implorant tous les noms de dieux qui leurs passaient par la tête de mettre fin à leurs tourments. Ainsi se tordirent-ils de souffrance jusqu’à ce que la dernière note retentisse et que la belle tranche à jamais le fil de leurs vies.

Quelques instants s’écoulèrent encore avant que le silence ne retombe sur un spectacle de mort. Sept vivants étaient entrés, sept cadavres maintenant en ces lieux pourriraient…

Sans se départir de son calme froid, Ciara quitta l’enceinte. Ces hommes et ces femmes avaient de loin mérité leurs sorts et en s’en prenant à une marina de Poséidon, ils avaient scellé leurs propres destins. S’avançant sans attendre vers le ponton où était amarré le bateau, elle se faufila à l’intérieur du bâtiment et s’empressa de lui faire quitter la cote. Rejoindre la mer était essentiel. Aussi ce ne fut qu’une fois assurée d’être assez loin, qu’elle se précipita vers la cale. D’un flamboiement de cosmos, elle se nimba d’une lueur dorée qui lui conféra quasi l’apparence d’un ange quand elle libéra les otages tout en leur cachant son vrai visage.

" N’ayez plus la moindre crainte. Tout est fini. Vos ravisseurs ont tous rencontré leurs destins en se précipitant d’eux-mêmes dans les bras de la mort. Tenez, prenez, ceci devrait vous aider à appeler à l’aide… "

D’un geste, elle leur lança les téléphones mobiles qu’elle avait récupérés sur les cadavres avant d’embarquer.  Le temps que les anciens captifs les ramassent dans leurs précipitations et elle avait disparu sans même attendre le moindre remerciement. Ainsi devait se faire les choses, les sacrilèges étaient tous morts et leurs victimes du moment libérées comme par la main d’un ange…

Singulière comparaison sachant que l’ange n’était autre que Ciara, une brune Sirène à l’apparence aussi enchanteresse que mortelle. Une Sirène mais aussi une marina capable d’agir avec un incroyable sang-froid tout en demeurant aussi éprise de justice que capable de ressentir des sentiments inattendus de la part d’une générale de Poséidon…


   
   


   
~ Histoire ~
   


   La partie la plus importante de votre présentation. 50 lignes minimum

   
   

   


Dernière édition par Ciara le Sam 24 Juin - 22:49, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Silmeria
Valkyrie
Staff WT
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 29/11/2015

Feuille de personnage
HP:
200/200  (200/200)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Ciara de la Sirène [En cours]   Jeu 22 Juin - 14:28

Bienvenue parmi nous.

Au plaisir de découvrir ton histoire. Je pense que cela va plaire aux autres de voir le camp de Poséidon attirer à son tour ^^

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaïs
Chevalier d'or du Verseau
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 12/01/2017
Age : 27

Feuille de personnage
HP:
150/150  (150/150)
CS:
300/300  (300/300)
PA:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Ciara de la Sirène [En cours]   Jeu 22 Juin - 16:21

Bienvenue dans notre bande de fous.

Bonne chance pour ta présentation et bon amusement parmi nous.


Alaïs de Tros
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dorian
Chevalier d'or des Poissons
Staff WT
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 01/12/2015

Feuille de personnage
HP:
150/150  (150/150)
CS:
300/300  (300/300)
PA:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Ciara de la Sirène [En cours]   Jeu 22 Juin - 18:42

Salutations jeune demoiselle ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciara

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 27

MessageSujet: Re: Ciara de la Sirène [En cours]   Ven 23 Juin - 15:00

Un grand merci à tous pour vos gentils messages d'accueil. Je vais m'atteler à la présentation au plus vite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gladys
Scale de Lyumnades
avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 21/06/2017

Feuille de personnage
HP:
150/150  (150/150)
CS:
300/300  (300/300)
PA:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Ciara de la Sirène [En cours]   Ven 23 Juin - 20:39

Bienvenue

bon courage pour la fiche!


Dernière édition par Gladys le Dim 25 Juin - 3:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciara

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 27

MessageSujet: Re: Ciara de la Sirène [En cours]   Sam 24 Juin - 18:59

Merci ^^

Oui, on va montrer que les marinas ne sont pas des loosers mais un vrai camp de combattants. Enfin, combattantes pour l'instant. Le temps de finir ma présentation et on pourra entrer dans le vif du sujet Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuken
Guerrier divin d'Epsilon
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 24/07/2016
Age : 39

Feuille de personnage
HP:
150/150  (150/150)
CS:
305/305  (305/305)
PA:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Ciara de la Sirène [En cours]   Sam 24 Juin - 20:00

Un camp de combattantes ? Ok, je viens vous taper Twisted Evil

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciara

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 22/06/2017
Age : 27

MessageSujet: Re: Ciara de la Sirène [En cours]   Sam 24 Juin - 22:51

Hum... Un candidat pour le pilier central ? Bonne idée, on pourra ainsi faire une offrande à Poséidon. Je viens de finir la description, l'histoire arrivera bientôt ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuken
Guerrier divin d'Epsilon
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 24/07/2016
Age : 39

Feuille de personnage
HP:
150/150  (150/150)
CS:
305/305  (305/305)
PA:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Ciara de la Sirène [En cours]   Dim 25 Juin - 17:07

Moi, je suis juste candidat pour te mettre une baffe en RP. J'ai pas mon diplôme d'apnéiste divin comme Athéna qui a massacré le record de la Déesse qui tient plus de dix heures sous l'eau sans respirer Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezio
Chevalier d'or de la Vierge
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 18/03/2017

Feuille de personnage
HP:
150/150  (150/150)
CS:
300/300  (300/300)
PA:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Ciara de la Sirène [En cours]   Mer 28 Juin - 14:17

bienvenue et bon courage pour ta fiche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ciara de la Sirène [En cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ciara de la Sirène [En cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Winter Tales :: L'Antichambre de Winter Tales :: Présentations :: Présentations en cours-
Sauter vers: